Par Félix Chrétien

Vous souhaitez réaliser votre premier projet en intelligence artificielle (IA) ? C’est une excellente idée. Si accumulez des données, structurées ou non, elles peuvent contenir beaucoup de valeur pour notre entreprise (voir notre billet « pourquoi maintenant »). Sachez toutefois que les projets en IA se révèlent très souvent être des échecs. Environ 80% selon une poignée de sondages (voir par exemple celui-ci et celui-là). La bonne nouvelle c’est qu’on peut augmenter considérablement nos chances de succès en adoptant certaines bonnes pratiques. En voici 3.

1. Momentum

Le premier projet doit être celui qui sera court et au risque le plus faible possible. Quitte à laisser sur la glace un projet potentiellement payant, mais plus incertain. L’objectif du premier projet est en effet de créer un momentum au sein de l’entreprise. Souvent, un premier projet raté met abruptement fin à l’adoption de l’IA. Et ce moment gâché risque de faire prendre du retard vis-à-vis de la concurrence qui elle est lentement mais sûrement engagée dans cette voie.

2. Valeur ajoutée

Ainsi le premier projet doit être aussi sûr et court que possible. Seule contrainte : il doit nécessairement ajouter de la valeur mesurable à l’entreprise. En amont, il faut donc se fixer des objectifs mesurables. Un projet peut généralement être séparé en plusieurs modèles. Chacun d’entre eux doit être réalisé de façon incrémentale (un après l’autre) et chaque incrément doit apporter de la valeur, même si l’apport est modeste.

3. Accessibilité technologique

Le premier projet n’est pas le moment de réinventer la roue. Les algorithmes d’apprentissage-machine les plus performants sont rodés, très bien connus et en libre-accès. Nul besoin de tester un tout nouvel algorithme, à moins que ce soit vraiment, mais vraiment, nécessaire. La révolution patientera et le projet aura une chance de fonctionner.

En résumé: itérations

Une bonne planification vise à entretenir le momentum associé à l’adoption de l’IA dans l’entreprise. Elle ordonne les projets en choisissant les plus accessibles au début. Oui, il s’agit d’une technologie excitante et lorsque nous rencontrons une nouvelle entreprise, l’ensemble des équipes est généralement très enthousiaste de s’y mettre. Mais le meilleur gage de réussite est une gestion prudente des attentes. Ne soyez pas le lièvre. Vous ne voulez pas que votre projet s’ajoute à la tablette du 80%.

English EN French FR